26 juillet 2004

Androgyny au twin's

Cette fois-ci, c'est du sérieux. Androgyny est au Twin's samedi prochain, le 31 juillet. Je sais, la date est on ne peut plus casse gueule. Le truc, c'est que nous n'avons pas eu le choix. C'est à la fois une chance (de se voir proposer une soirée dans un tel lieu) et un sacré défi (il y a de fortes chances pour qu'on fasse un bide). Aussi, toi qui lis ce blog, si tu aimes notre soirée, c'est le moment où jamais de ramener ta fraise. Car, je n'ai pas osé le dire sur notre mailing list, mais si il y a suffisamment de monde, il se pourrait qu'Androgyny soit reconduite régulièrement au cours de l'année prochaine. Si on se plante, on en restera là. En organisant cette soirée dans un bar, Cécile et moi n'avons rien inventé, les Popingays étaient là bien avant nous. Je crois néanmoins que nous avons su nous différencier d'eux. Si en revanche, la soirée au Twin's marchait, là, nous tiendrions quelque chose de nouveau et d'intéressant : la première soirée clubbing rock homo de Paris. Sébastien a fait le flyer, Coco, en plus d'être un excellent DJ, a réalisé des vidéos, qui seront projetées. Bref, on va tout faire pour que cette soirée soit réussie. Et on va avoir besoin de monde pour ça.

Androgyny, samedi 31 juillet
Twin's, 44, rue Vivienne, 75002 Paris. (M° Grands Boulevards)
De minuit à l'aube. Entrée : 5 euros.